coeur de pomme clocher

 

La Foire aux Pommes 2017 de Mouliherne a été un succès, et la volonté de redonner une dimension culturelle a été bien accueillie par les visiteurs. Pour autant, le retour d’expérience depuis 5 ans pointe plusieurs difficultés au sein de l’organisation mais aussi vis-à-vis de l’équilibre financier. C’est pourquoi dès fin octobre 2017, le comité des fêtes a demandé une réunion de travail avec la municipalité pour préparer l’édition 2018. Aujourd’hui trois dossiers de fond sont toujours à l’étude : la sécurisation du site, la mise aux normes des stands de beignets et la réfection de la sonorisation du centre bourg. Depuis début juillet, sous l’impulsion d’Alain Bourdin, Laurent Ferte et Jean-paul Guidouin (membres de la commission fêtes et Loisirs) les discussions entre la Mairie et le CDF ont repris. Par ailleurs, même si le jour « j » les bénévoles répondent présents, il y a un manque flagrant d’encadrement lié au fait que les bénévoles hésitent à s’engager plusieurs mois à l’avance et à prendre des responsabilités. C’était l’objet de la réunion publique que j’ai souhaité organiser le 27 juillet dernier. Malheureusement, sur la trentaines de moulihernais présents une seule personne s’est engagée à rejoindre l’équipe organisatrice de la Foire. Par contre de vives critiques ont été faites à l’encontre du Conseil d’Administration et de son président. Il a été reproché globalement de vouloir changer une organisation qui fonctionne comme ça depuis 47 ans, des efforts « stupides » vis à vis de la sécurisation, une présence « inutile » de la croix-rouge … Finalement la municipalité a fait le constat que le Comité des Fêtes n’était plus suffisamment fédérateur et Alain Bourdin a proposé que la commune organise l’édition 2018. Je tiens à souligner le soutient des responsables de stands de beignets qui étaient toutes présentes vendredi soir et qui assument cette responsabilité depuis plusieurs années. Ayant consulté l’ensemble du conseil d’administration, j’ai proposé ma démission, mais à l’unanimité le CA m’a demandé de rester et nous avons accepté la proposition de la municipalité d’organiser l’évènement. Le CDF se place donc en soutien logistique et humain de la municipalité qui dirigera la manoeuvre cette année. Cette solution présente de nombreux avantages dont celui de pouvoir mobiliser directement les moyens et les réseaux communaux. Cette organisation, qui pourra être conservée dans l’avenir, permet d’acter définitivement que la Foire aux Pommes est une fête communale et donc de pérenniser l’évènement. Une rencontre entre le comité des fêtes et la commission « fêtes et Loirsirs » est programmée fin août.

 

 

Le président du CDF : Carlos Gomes.

 

 

affiche pdf 2018.pdf - Adobe Acrobat Reader DC